L'histoire Oenophilo-littéraire (version 2)

Publié le par J-R

Suite à la précédente histoire, voici mon humble contribution pour cette deuxième édition du petit tour oenophilo-littéraire de nos célèbres régions d'appelations controlées.

0004248aa.jpgCette histoire Romanée-Conti par un ami est très Beaune.

Hermitage de plusieurs générations, le Château Grillet était loin d’avoir les Cotes Rôties, en effet situé dans Les cotes du Rhône, le paysage Fleurie nous rappelait Irancy. C’est ici que débute cette Sancerre histoire.
 
Saint Nicolas de Bourgueil de son nom, est un enfant complètement Fitou. Depuis son Moulin à Vent il contemplait avec Margaux, sa femme, la belle Cadillac de Mr Saint Julien, propriétaire du magnifique Clos de la Roche, située dans La grande rue nommée Bienvenues-Bâtard.
 
Meursault d’envie d’aller Vacqueyras dans ce magnifique Château, Saint Nicolas de Bourgueil prit sa Banyuls est fonça. Et c’est en croisant, son voisin Batard montrachet qu’il Rully sur un cep de Carignan qui l’envoya directement dans l’ Arbois. Saint Nicolas de Bourgueil n’était pas Macon mais il été bien Pommard à présent. Il Marsannay par ici et là, et arriva dans un village nommé Montpeyroux. Il été bien Cahors et Cassis et décida d’aller se reposer à l’Etoile (bar hôtel restaurant).

 

Il s’arrêta au Berlou de l’hôtel et Corbières quelques verres de Patrimonio. Une jeune fille s’avança et il devint Rosette des Anjous. Heureusement il avait sa ceinture Caramany qui cachait La Tâche. L’ambiance Saint amour, RégniéSaint Nicolas de Bourgueil proposa à sa Juliénas d’aller balader Entre deux mer, les cheveux Valençay dans l’air.

Mais ce qui devait arriver, arriva, et Juliénas Sauternes dans l’eau. Mais depuis son accident à Beaumes de Venise, Saint Nicolas de Bourgueil déteste l’eau. Minervois, il Cornas ses manches et s’avança en Madiran : « je te Jurancon que si je t’attrape au Fronton, tu seras Viré-Clessé » …

Avis aux artistes .... A vos claviers pour rédiger la troisième édition.....

Julien,

Publié dans brèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cours oenologie Paris 01/03/2017 11:08

C'est une histoire très marrante à lire.. vivement la style. Votre style est un peu déroutant quand même.. mes c'est bien à lire. ça fait sourire.

équipe JULHES Paris 14/03/2008 12:46

Bonjour, votre blog est très agrébale à découvrir. En ce qui nous concerne, le domaine de la gastronomie nous touche tout particulièrement.C'est pourquoi nous avons créer un blog déstiné à faire découvrir les produits disponibles dans nos boutiques (spiriteux , fromages affinés sur place, charcuterie , épicerie fine ) mais également pour vous faire découvrire des nouveautés, des idées recettes et bien d'autres choses encore.Nous attendons votre visite avec impatience:http://www.julhesparis.com/Savoureusement votre,l'équipe JULHES Paris.